Les pierres de soins – l’améthyste

L’améthyste :
 
 
Puissante, elle porte en elle sagesse et humilité, elle protège des environnements négatifs, stimule intuition, mémoire, méditation, concentration…

L’améthyste est le quartz le plus couramment utilisé dans la fabrication de bijoux. Les Grecs la nommèrent améthyste à cause de sa belle couleur violette. Dans la Grèce antique, l’améthyste était considérée avoir des vertus protectrices contre l’ivresse et les intoxications. C’est probablement pour cette raison que l’améthyste est utilisée en lithothérapie dans la lutte contre les addictions.

Les bienfaits et vertus de l’améthyste

L’améthyste représente symboliquement la sagesse et la puissance , son élément est l’eau. L’améthyste développerait les facultés de concentration, d’intuition, de mémorisation et serait bénéfique à la méditation. Cette pierre puissante protège des environnements chargés d’énergie négative.

Spiritualité, religions & améthyste

Sa vibration spirituelle permet à celui ou celle qui la porte d’accroître sa conscience spirituelle. Ce gemme est d’ailleurs utilisé pour les guérisons spirituelles.

Ainsi, il était recommandé de poser une pierre d’améthyste sous l’oreiller pour lutter contre l’insomnie. En outre, réduite à l’état de poudre, l’améthyste pouvait apaiser les douleurs gastriques, régulariser le fonctionnement du foie ou encore guérir les brûlures. Aujourd’hui encore l’améthyste est un symbole dans le folklore français puisque elle représente le cadeau à offrir à l’occasion des quarante-huit ans de mariage.

 

Particularités :

Il faut savoir que le violet a toujours été considéré comme étant une couleur royale. Voilà donc pourquoi l’améthyste a continuellement été recherchée. A titre d’exemple, sachez que parmi les joyaux de la couronne britannique, se trouve de l’améthyste. De même, les têtes couronnées d’Egypte et Catherine de Russie ont porté cette pierre. Au sein de l’Eglise, l’améthyste était une pierre importante. Elle encourageait, en effet, le célibat, puisqu’elle était un symbole de piété. C’est pourquoi on l’employait beaucoup à l’ornementation des Eglises (notamment de l’Eglise catholique), au Moyen Age. De même, au Tibet, l’améthyste représente la pierre sacrée aux yeux de Bouddha. C’est pourquoi on en fait des chapelets. Mais l’améthyste a surtout fait l’objet de très nombreuses légendes. Pour commencer, de par son étymologie grecque, « amethystos », puisque cela signifie « non ivre ». L’améthyste était donc considérée comme étant très efficace pour lutter contre l’ivrognerie. Il était donc d’usage de faire des gobelets d’améthyste. De même, on associait à l’améthyste de nombreux bienfaits.