Le meilleur des deux mondes – note de l’auteure

NOTE DE L’AUTEURE
 
le meilleur des deux mondes.png« J’ai choisi de clôturer ce livre sur cette phrase d’Epictète qui résume très bien l’aventure dans laquelle je me suis lancée et récitée en trois tomes.
J’espère avoir pu vous montrer quelques nouvelles directions que vous choisrez de suivre ou non. A partir du moment où elles vont inspirent (même ne serait-ce qu’une invitation à la réflexion), mon but est atteint.
Chacun de vous, lectrices/lecteurs, aura son opinion sur mon récit. Je ne vous demande pas de juger mais de partager les événements.
Comment les auriez-vous vécus ? Qu’auriez-vous fait à l’identique et quelles perceptions auriez-vous modifiées ?
Cheminer commence par un simple questionnement.
Ne pas tomber dans le piège de l’égo représente la plus grosse partie du travail, ensuite vient le travail sur la pensée créatrice et la magie opèrera d’elle-même si vous suivez la piste de la loi de l’attraction.
 
Pour ma part, ce fut un réel plaisir de concevoir ces trois volumes dédiés à la reconstruction personnelle et à l’éveil.
Je pousse actuellement mes recherches un peu plus loin pour « Choc & moi » (histoire d’un trauma). Suite aux tragiques événements de ces derniers jours (massacre dans les locaux de Charlie Hebdo) et sans vouloir entrer dans un quelconque jugement, je reste persuadée que personne n’est à l’abri de vivre un choc émotionnel et d’être déboussolé.Tout comme la colère non gérée (ou non libérée) conduit à des actes irréparables.
Je pense que Dieu ou Allah ou Bouddha n’est pas du genre à devoir enrôler des humains qui utilise l’arme pour se venger. Il a lui-même d’autres armes plus puissantes que la barbarie : l’Amour, la compassion, le respect, l’intégrité, … Celui qui se cache derrière un Dieu pour régler ses comptes sera jugé comme nous tous.
Le jour où le drame s’est produit, j’ai pleuré, sous le choc de la brutalité desfaits. Je n’ai pas compris en quoi tuer des gens peut soulager les prophètes. J’ai eu beau tourner la situation dans tous les sens, impossible de trouver une explication plausible. Soudain, mon ventre a commencé à hurler sa rage au monde.
« Non, je ne veux pas me sentir comme ça » ai-je pensé.
Je n’y étais pas, je n’ai pas tous les éléments en ma possession pour me faire ma propre idée alors que puis-je faire ? Qu’ai-je comme pouvoir pour agir ?
PRIER.
Pour les victimes.
Pour leurs familles et amis.
Pour ces personnes qui ont commis un geste irréparable.
 
Perdre quelqu’un dans des circonstances inacceptables est déjà un calvaire en soi.
Je peux vous assurer que vivre dans une haine telle qu’elle nous pousse à la vengeance et la tuerie,c’est l’enfer au quotidien. Ça n’excuse en rien ces comportements.
 
Ce que je souhaitais partager à ce sujet avec vous c’est que vous aussi vous avez le droit de vous rendre malade suite à des événements incompréhensibles ou inexpliqués.
Ou alors,choisissez d’agir autrement. Changez les mentalités à votre échelle.
La colère nourrit la colère, l’amour nourrit l’amour.
A vous de mener la barque de la vie comme bon vous semble. « 
 
Que la vie soit belle 🙂
 
Tous droits réservés @ Lise Larbalestrier
ISBN 978-1-326-06118-0
Texte protégé par copyright  – Il ne peut être copié (partiellement ou complètement) qu’avec les coordonnées de l’auteure.
 
http://www.melleseraphine.net